Camino·La vie tout simplement

Mais pourquoi j’ai dit ça! 

Depuis que je me suis retrouvée à marcher chaque jour, que j’y ai pris un plaisir intense, que j’en ai bavé lorsque je m’accrochai  a ces yfoyaka les jours de fatigue, depuis ces balade avec Argos, j’ai une musique dans la tête : marcher plus longtemps, chaque jour, avec juste un but très lointain, mettre mes pas dans les traces des marcheurs du Camino.

Ça chantait dans une sorte de silence en moi depuis plus longtemps encore je crois, mais je pensais être incapable. Et je raisonnais, a quoi ça sert, il y a tant de chemins à faire, pourquoi celui-là…et la musique insistait dans les moments les plus inattendus.

Et un jour j’ai déclaré : je fêterai mes 70ans sur le Camino.

Mais pourquoi j’ai dit ça moi, mais qu’elle idée de mettre des mots sur un truc pareil, moi qui ne marchait pas 500m il y a trois   ans? Et je l’ai écrit. Et j’ai échafaudé des plans : camping car a chaque étape pour garder les chats, porter le sac, reposer le chien. Puis non, partir seule avec le chien et une tente. Puis je dis ça mais non c est trop grand ce truc, je ne pourrais pas. Puis le chien aura mal aux pattes, il sera épuisé et je m’en voudrai.

Et à un moment, ça prend forme, j’écris des plans, je cherche les étapes, je regarde les sacs, les chaussures, je fais des fichiers pour chaque élément important. Le déclic est venu un jour de grande tristesse,  d’épuisement, dans un avion en partance pour Montréal après 6 mois de stress familial important. Il fallait que je me « sauve » que je m’occupe de moi que je revive pour me retrouver.

Dix jours plus tard, de retour au Paradis des lézards, j’ouvre timidement la porte de ce projet et je le retrouve intact, fort, lumineux c’est décidé je tente. On verra bien Carpe Diem

Et plutôt que de repousser l’idée comme irréalisable, je lance le projet comme possible. D’un problème de manque de confiance, je fais un projet possible.
Et fidèle a mes modèles de coaching, j’applique le principe : un projet, une action pour poser la première marche du projet.

La Premiere action : réunir toutes les infos et classer tous les dossiers qui s’éparpillent dans l’ipad.

La seconde action : plan de préparation. Je commence par ce mois d’aout ou il fait si chaud que je suis incapable de marcher. Donc entrainement piscine : muscler les genoux

 

Programme pour 15 jours : 2 fois 500m/jour en brasse et dos crawle, mais avec palmes et mouvements spécifiques a la musculation des genoux et rendez vous osteopathe.

Ok j’essaie d’écrire chaque jour ici pour aider a la mise en route du projet’ puis ensuite en faire un journal d’entrainement et pourquoi pas un journal de marche.

Une réflexion au sujet de « Mais pourquoi j’ai dit ça!  »

  1. Bravo. Le chemin chemine en moi depuis quelques mois mais je n’ai pas encore trouvé le courage 🙂
    Je t’admire et je vais suivre ton aventure avec intérêt. Bonne et longue route à toi. Des bises

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s